Le printemps approche…

La pluie a enfin cessé, les sols commencent à s’égoutter… on va pouvoir mettre en place les piquets de palissage dans les jeunes vignes. La semaine prochaine on va pouvoir également arracher une parcelle de vigne trop « vieille ».

Publicités

L’Anjou Blanc , Expression du Chenin

Anjou Blanc, Expression du Chenin

Cet article est le premier de la série qui va présenter les vins. Pour les descriptions, j’utiliserais les définitions Interloire, et quelques mots sur  mes cuvées.

En premier lieu, parlons un peu de l’appellation AOC Anjou. L’aire d’appellation s’étend sur les départements du Maine-et-Loire (128 communes), des Deux-Sèvres (14 comunnes) et de la Vienne (9 communes), c’est une AOC régionale qui englobe ensuite beaucoup d’AOC sous-régionales et d’AOC communales… L’image ci-dessous montre en jaune l’aire d’appellation Anjou qui représente à peu près 900  ha.

La zone d’appellation comprend deux régions distinctes :
– L’ « Anjou noir » sur sols sombres de schistes (bordure Sud-Est du Massif Armoricain) est l’aire la plus étendue ;
– L’ « Anjou blanc », sur terres blanches résultant de l’altération de la craie (tuffeau) de l’extrémité Sud-Ouest du Bassin Parisien, est de surface très restreinte.

Voila pour les caractéristiques générales de l’appellation. Ensuite en ce qui concerne mon Anjou Blanc : il est 100% Chenin (le Sauvignon et le Chardonnay sont autorisés mais j’ai choisi de travailler uniquement avec le chenin le grand cépage de mes terroirs).

Pour cette cuvée je sélectionne les raisins très mûrs. La vinification à lieu en cuve, et l’élevage en barriques de 400L peut durer de 15 à 18 mois selon les années. Pour comprendre le mieux c’est d’y gouter.

Avancée des travaux

Aujourd’hui, j’a profité du (très) court moment de soleil que l’on a eu pour aller prendre quelques photos… 

Les travaux du gîte avancent, ce qui résulte à la fois d’une bonne dose de patience et d’abnégation de ma part (« dites les gars, c’est bien, elle est belle la couverture du toit, mais euh…, il est où le trou pour la cheminée ? » ; « ah meeerde, la cheminée! bon ben faut qu’on découvre hein ! »)

BREF 

En attendant, quelques photos (je suis pas très bon photographe, m’en voulez pas)

Image

 

 

Image

 

 

Image

Image

Le Salon des Vins de Loire 2013

L'espace libre de dégustation du Salon...
L’espace libre de dégustation…

En début de semaine, j’étais, avec 499  camarades (à peu près hein!), exposant au 27ème Salon des Vins de Loire. Je partage mon stand comme tous les ans avec 3 collègues : le Domaine de la Jarnoterie, le Domaine Eric Louis et le Domaine de la Chanteleuserie respectivement St Nicolas de Bourgueil, Sancerre et St Nicolas de Bourgueil.

Lundi matin nous a amené une bonne surprise : Un Liger d’Or ! Notre Anjou-Villages Brissac médaillé !

La médaille !
La médaille !

Lundi soir, j’étais co-organisateur d’une soirée visant à promouvoir les appellations Coteaux de l’Aubance et Anjou-Villages Brissac. Ca se passait au musée des Beaux-Arts à Angers, très joli cadre donc, et nous avions prévu plusieurs buffets froids préparés par de jeunes chefs de la région :

– Jean-François BODIN qui officie d’habitude à l’Aubergade à GENNES,
-David GUITTON qui s’exerce normalement à  la Table de la Bergerie, à CHAMP SUR LAYON

Le reste du Salon s’est bien passé, j’en ressort satisfait, rendez-vous l’année prochaine !

Le concours Vins et Poésies

Depuis 6 ans, je suis partenaire du concours « Vins et Poésie », organisé par InterLoire, les Syndicats de producteurs des AOC Anjou-Villages Brissac et Coteaux de l’Aubance et Gérard COGAN, ancien professeur de l’Université Catholique d’Angers.

L’office de Tourisme Brissac Loire-Aubance et l’Université Catholique de l’Ouest sont également partenaires de ce concours.

Le principe est simple : écrire un poème en français en accord avec un vin de l’une des deux AOC (Anjou-Villages Brissac et Coteaux de l’Aubance) comportant entre 10 et 25 lignes ou 100 à 250 mots.

Pour l’édition de cette année, les inscriptions se déroulaient du 20 juillet 2012 au 20 janvier 2013. En octobre dernier j’ai donc accueilli 4 étudiants en 2ème et 3ème année de lettres modernes à l’UCO afin de leur faire découvrir les différentes techniques de vendanges, les cépages et leur faire déguster les vins au coeur du concours « Vins et Poésies ».

Les étudiants de l'UCO et leur professeur au Domaine des Deux Moulins
Les étudiants de l’UCO et leur professeur au Domaine des Deux Moulins

La remise des prix aura lieu courant mars, bonne chance à tous les participants !