Catégorie : Ce qu’il faut savoir sur le travail de la vigne

Entretien des sols

Cette année, dans le cadre de notre démarche agro-environnementale le vignoble va être fertilisé avec du fumier de cheval, produit à Juigné aux Ecuries du Louet . La zone de production placée au cœur du vignoble permet de compenser la consommation d’énergie nécessaire à l’épandage. N’étant pas équipé pour épandre, l’entreprise Richard réalise le travail pour nous. Le fumier de cheval est un fumier sec qui ne produit pas de lisiers et très peu d’odeurs, les riverains de nos vignes ne seront pas incommodés.

Malgré un surcoût de mise ne oeuvre, l’objectif est de se passer d’engrais chimique dès cette année. D’ici deux à trois ans il nous faudra réaliser quelques analyses de sols pour valider la méthode sur nos différents terroirs.

N’oubliez pas, c’est le festival Angers BD au centre des congrès d’Angers ce weekend. L’occasion de rencontrer les auteurs et de découvrir nos cuvées habillées de jolies étiquettes .

 

wp_20161216_15_39_39_pro

wp_20161216_15_29_42_pro

 

 

La confusion sexuelle

Rassurez vous, nous parlons bien de la vigne, plus particulièrement d’un de ses parasites.Parmi les petites bêtes agaçantes, un papillon a la mauvaise idée de pondre ses œufs sur les raisins. Jusque là rien de grave. Le problème commence à l’éclosion de cette petite chenille affamée. Non pas qu’elle dévore des grappes entières, mais quelques baies, qu’elle blesse, créant une porte d’entrée pour la pourriture grise, champignon qui se développe ensuite rapidement sur toute la grappe, la rendant impropre à la vinification.

 

Cochylis

Jusqu’à maintenant, pour lutter contre ces petites bêtes, nous suivions leur population par piégeage et comptage pour déterminer la nécessite d’un traitement insecticide.

Hier nous avons mis en place une autre méthode: la confusion sexuelle. Nous avons installé des diffuseurs de phéromones femelle dans nos parcelles. Les mâles n’arrivent plus à retrouver les femelles, pas de copulation, pas de ponte . C’est cruel, mais l’arrêt des insecticides favorisera aussi le développement d’autres insectes qui peuvent nous rendre service.

 

Bonne nouvelle, le comptage annuel, réalisé cette semaine, des vers de terre semble indiquer une légère augmentation de la population dans nos sols. Revoir l’article sur le lien suivant https://domainedesdeuxmoulins.wordpress.com/2015/03/21/epigesaneciquesendoges/

Au vignoble, les travaux de taille sont terminés, nous commençons le travail du sol, un peu difficile par endroit vu la pluviométrie de ces dernières semaines .

Dès que les sols seront praticables, nous allons lancer les travaux de plantation de nouvelles vignes. Pour le moment, il faut que les terres s’égouttent encore. Patience…

Travaux de saison

La saison de taille va bientôt commencer, il nous faut préparer l’opération. La première étape c’est le prétaillage, qui va enlever une grande partie des sarments et surtout libérer les fils de fer. Cette mécanisation gagne du temps aux tailleurs.Prétaillage1 Prétaillage2 Prétaillage3 Prétaillage4

 

 

 

 

 

 

 

L’arrachage de vigne se termine, pour ça je fais intervenir un entrepreneur de travaux agricoles. Je n’ai pas  de pelleteuse et je ne sais pas conduire ce genre d’engins. C’est rapide, quand je suis passé avec l’appareil photo, la parcelle était arrachée, il ne restait plus qu’à évacuer les souches.arrachage4 arrachage3 arrachage2 arrachage1

 

Le suivi du vignoble

A l’heure où l’utilisation des produits phytosanitaires est remise en cause, sur le Domaine nous suivons depuis quelques années les populations d’insectes parasites de la vigne: les cicadelles vertes et les Cochylis. Le comptage des insectes piégés permet de savoir précisément le niveau de population et de décider ou non la réalisation d’un traitement ainsi que la date optimum d’application. P1020492 P1020493

 

 

 

Ci dessus, le piège à cicadelles en jaune, la couleur les attire. A droite la feuille de glu sur laquelle les insectes sont capturés, et comptés quotidiennement. Quand les captures sont très nombreuses, il faut vérifier sur les feuilles de vignes, si le stade d’une larve par feuille est dépassé, un traitement devient nécessaire.

Cette année je fais un essais de kaolinite calcinée , qui en pulvérisation, doit former un film poussiéreux sur le feuillage et rendre la vigne inhospitalière pour cet insecte.  Pour l’instant ça marche… il faut tenir jusqu’à fin Août.

 

P1020515

Le même principe pour les Cochylis, petit papillon, qui pond ses œufs sur les raisins, mauvaise idée!

Dans ce piège est placé une capsule de phéromones femelle qui attire les mâles, au moment de la reproduction il n’est pas rare de compter 80 à 120 papillons chaque jours. Les éclosions ayant lieu 10 à 12 jours après le pic de vole, je peux choisir de traiter ou non et le type  produit à utiliser, insecticide ou larvicide suivant la date d’application du traitement.

Pour la récolte 2016 nous allons mettre en place des capsules de phéromones dans le vignoble dès le printemps. Théoriquement en en plaçant suffisamment dans chaque parcelle, les mâles, désorientés, ne devraient qu’accidentellement rencontrer les femelles et me permettre de ne plus utiliser de produits phytosanitaires.

Je vous ferais suivre ça et d’autres projets environnementaux la saison venue.

 

INFO :

Le vendredi 21/08 à 14H30 est organisé une chasse aux indices dans le vignoble animée par Vanessa Godfrin du Secret des Papilles.

Renseignements et inscription à l’Office de Tourisme de Brissac

02.41.91.2150

accueil@ot-brissac-loire-aubance.fr

 

Bel été à tous

Epigés,Anéciques,Endogés

Le printemps de retour, il est temps de vérifier la vie dans mes sols. Depuis  trois ans, un technicien de la chambre d’agriculture vient compter les Vers de Terre dans une parcelle de vignes. Ces comptages sont réalisés dans toute la France, selon la même méthode.

1- Préparer une solution de 300g moutarde dans 10 L d’eau

vers de terre

 

 

 

Arroser 1 m2 avec cette solutionvers de terre2

Capturer les vers pendant 15 minutesvers de terre 3

Les placer dans un récipient d’eau claire

vers de terre4

 

Les comptabiliser par catégorievers de terre5

L’opération est renouvelée une fois sur la même zone, on considère que cette méthode permet de faire remonter la moitié des vers présents dans le sol.

Cette année encore, nous avons constaté la bonne vie de mes sols. Un nombre de vers en baisse légère,( trop de soleil au moment du comptage ?) mais dans la moyenne supérieure et en pleine forme!

 

Numériser0004

Pour plus d’informations : http://ecobiosoil.univ-rennes1.fr

Le métier de vigneron est vraiment varié…

 

 

C’est fait !

Eh voilà la récolte est terminée, tout le matériel de récolte est rangé. Le millésime 2014 est bien à l’abris dans nos cuves, et je peux déjà vous annoncer qu’il est de belle qualité !  Pour les premières cuvées la vinification est terminée, le temps de l’élevage est venu pour affiner, clarifier, valoriser, le potentiel de chaque cuvée.

Les dernières tries de Coteaux de l’Aubance  ont permis la naissance de la cuvée Exception, mais il va falloir patienter quelques mois avant de pouvoir déguster le vin fini .

Du coté des vignes, c’est la saison de l’arrachage des parcelles à renouveler, l’équipe des vignes n’a pas chômé, c’est presque 2 Ha qui ont été taillés, les piquets et fils de fer enlevés.

 

P1020241 P1020243P1020246P1020245P1020244

Un prestataire réalise l’arrachage avec cet outil, il faut ensuite ramasser les souches.

Avant de commencer la taille de la vigne, la prétailleuse doit faire son travail. Cet outil, adapté sur  le porteur coupe en petits morceaux les sarments de vigne, libérant ainsi les fils de palissage. Cette opération permet de gagner en temps et en pénibilité pour la taille manuelle.

P1020250P1020251P1020254P1020252

Sur cette première parcelle ce n’est pas très spectaculaire, la densité de sarment étant faible, mais dans la plupart le volume de sarment coupé est impressionnant.

Début Décembre nous commencerons la taille, opération qui va nous occuper jusqu’au mois de Mars, j’aurais le temps de vous en reparler.

La pose des Ancrages

En bout de rang, il faut un point d’ancrage du dernier piquet de palissage. En général nous utilisons des amarres type « Harpon ».

Harpon
Harpon traditionnellement utilisé

 

Cependant, dans quelques parcelles, la profondeur du sol n’est pas suffisante, le système D est alors utilisé :

1/ Faire une fosse jusqu’à la roche

2/ Accrocher sur une grosse pierre plate ou quelques pieux d’ardoise, un fil inox assez long pour s’enrouler autour de le tête du piquet

3/ Reboucher le tout et attendre quelques mois avant de demander un effort à l’ensemble.

Ouverture de la fosse
Ouverture de la fosse
Accroche du fil à la pierre et au piquet
Mise en place du fil sur la pierre et autour du piquet
Amarre "de fortune" posé, et fosse rebouchée
Amarre « de fortune » est posée, et fosse rebouchée

Voilà !

Plantation oui, mais… des piquets !

C’est encore la saison des plantations !

Et oui, même si les jeunes vignes de l’année on déjà la tête en l’air et les pieds sur en terre, ce n’est pas encore le cas des piquets. Lorsque les petites pousses deviendrons de fringantes adolescentes, il leur faudra un tuteur pour les guider, et quoi de mieux pour rester sur le droit chemin qu’un fil bien tendu entre deux rondins?!

 

Plantation des piquets en bout de rangs
Plantation des piquets en bout de rangs

 

C’est évidemment avec l’aide d’un « enfonce-pieux », appellation barbare pour un tracteur muni d’un outil spécialement conçu pour enfoncer les piquets de bois dans le sol. Ces derniers long de 2 mètres sont enfoncés 5 cm par 5 cm, jusqu’à 60 cm dans le sol, pour permettre un ancrage efficace, sans perdre trop de hauteur ni de temps en l’enfonçant d’avantage.

Tirage du fil de maintiens et de palissage
Tirage du fil de maintiens et de palissage

 

Le fils tirés, serviront au maintiens des jeunes pousses et à leur futur palissage. Les piquets métalliques ont également été posés lors de cette opération.

 

Alors maintenant, « Silence, ça pousse! »

Effeuillage

Sur certaines parcelles, les plus vigoureuses, un effeuillage au niveau des grappes est nécessaire pour permettre aux raisins de profiter au maximum du soleil et d’une bonne aération, évitant ainsi un traitement contre le botrytis.

Rangs de Cabernet Franc après
Rangs de Cabernet Franc après effeuillage
Souche de Cabernet Franc après effeuillage
Souche de Cabernet Franc après effeuillage
Grappes de Cabernet Franc après effeuillage
Grappes de Cabernet Franc après effeuillage