Un point sur les vendanges…

Cela fait un moment que j’ai donné des nouvelles du domaine mais le temps m’a manqué. A ce jour, les rosés et les blancs sont récoltés, ils fermentent tranquillement au chai et certain même se termine. La météo a été clémente jusqu’ici, le mois de septembre a été sec et le mois d’octobre a plutôt bien commencé. Dans l’ensemble, le millésime 2014 est prometteur, la maturité désirée a été atteinte et l’état sanitaire était très correcte. Je vais être exigent mais il faudrait encore de belles journées ensoleillées pour les tries de moelleux et pouvoir réaliser cette année la cuvée Exception de Coteaux de l’Aubance, la dernière datant de 2011.

Demain le reste des rouges va être récolté, pour cela nous faisons appel à un prestataire de service qui trie la vendanges directement sur sa machine. Ceci permet de sélectionner les grains bien mûrs, d’éliminer les feuilles et queues de feuilles, les rafles, et ainsi d’encuver uniquement  des raisins bien mûrs sans matières végétales.

P1020210

Revenons un peu en arrière, nous avons commencé les vendanges le 18 septembre avec le sauvignon blanc, puis a suivi le crémant de loire et ensuite les rosés. Pour ces types de vins, les raisins sont pressés directement. Les jus obtenus sont débourbés, c’est à dire qu’on laisse sédimenter pendant 24 heures les matières solides (morceaux de peau, pépins, pulpe…) au fond de la cuve, puis on récupère le jus clair qui peut fermenter sans risque de mauvais goûts herbacés et végétaux. Par contre le dépôt qui reste au fond de la cuve, appelé bourbes, est filtré par un prestataire, ainsi les jus ne sont pas perdus.

P1020201P1020202P1020204

 

 

Je reviens un peu sur la journée du 4 octobre, je remercie tous les participants aussi bien l’équipe du matin que celle de l’après-midi pour cette belle journée vendanges au domaine. En effet, nous avons effectué un trie de moelleux dans la parcelle Vignes Blanches. Vous avez pu apprécier par même l’évolution aromatique du grain de chenin, entre l’état tout juste mûr idéale pour des crémants, les raisins jaunes dorés parfait pour l’ Anjou blanc, les raisins atteints de pourriture noble pour le Coteaux de l’Aubance classique et les raisins quasiment secs pour la cuvée Exception de Coteaux de l’Aubance. Ces différents stades ont pu être observés également au réfractomètre qui donne un degré potentiel du raisin.

DSC07017 DSC07015 DSC07011DSC07020

Votre récolte était belle, les jus obtenus affichent un degré potentiel aux alentours des 18°.

 

Publicités

2 réflexions sur “Un point sur les vendanges…

    1. Vous avez raison,la récolte n’est pas terminée. Il reste les cabernet Franc et Sauvignon sur nos terroirs d’Anjou Villages Brissac et presque tous les tries de chenin pour le Coteaux de l’Aubance. Il est possible qu’une partie de ces tries soit réalisée sur Novembre.
      Journée de récolte des rouges aujourd’hui, pourvu que la pluie ne vienne pas perturber ce programe

      Daniel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s